Logo

CIDOC
Boulevard de Grancy 29
1006 Lausanne
021 614 03 00
VOLLSTÄNDIGE DOKUMENTKARTE(N)
Titel
La cabane à histoires [Enregistrement vidéo] : volume 6 [six] / Celia Rivière
Standort Libre-accès
Notation CATECHESE - MATERIEL NON BIBLIQUE Signatur DVD-2B-96/6
Typ DVD Kategorie courts métrages
Autor(en)
RIVIÈRE, Celia
Verlag [Paris] : Arte France Développement, 2020
Format 1 DVD-vidéo (14 x 7 min.) + 1 fiche chapitrage
Fussnoten Langue: français. Pas de sous-titres.
Bonus:
Leur histoire et leur cabane : rencontre avec quelques auteures et illustrateurs (6 min. 30).
Verfügbarkeit
1 Exemplar(e)

disponibilitéExemplar verfügbar
Dauer der Ausleihe: 14 Tage


Dokument reservieren
Schlagwörter
cauchemar
enfant:peur
voisinage (relations humaines):conflit
accusation
dragon
flamme
dépression (psychologie)
relation adulte-enfant
imagination
tolérance
conflit
déchets:recyclage
entraide
surpêche
écologie
nourriture
rêve
spectacle
relation grand-mère-petit-fils
fin de vie
fantôme
désobéissance
tradition
démon
Père Noël
trisomie
différence (psychologie)
handicap:école
handicap:intégration sociale
temps (durée):vitesse
Zusammenfassung Dans la merveilleuse cabane, ce sont quatorze nouveaux albums de la littérature enfantine contemporaine qui voient leurs illustrations prendre vie et s’animer…
La sélection est constituée d’histoires attachantes, tendres, poétiques ou rigolotes. On sourit, on rêve, on réfléchit, on grandit aussi.
14 nouveaux épisodes:
- Le cauchemar de gaëtan Quichon :
Soixante-treize, c'est le nombre d'enfants dans la famille Quichon. Il y a Gaëtan Quichon, qui a des démêlés avec un cauchemar, et Philippe Quichon qui désire voler. Il y a aussi Diane Quichon, Paolo Quichon, la petite Cléo Quichon etc... ne vous inquiétez pas, bientôt vous les connaîtrez tous. Évidemment, soixante-treize enfants, c'est parfois un peu compliqué pour les parents. Il arrive que Maman Quichon ait du mal à les coucher, par exemple. Il arrive même qu'elle soit obligée de se fâcher. Mais quand vos soixante-treize petits cochons vous font un bisou tous en même temps, vous ne regrettez sûrement pas d'être mère.
- Le coupable :
Ce matin, le bûcheron a perdu sa hache. Après avoir retourné sa maison pour retrouver son précieux outil de travail, il en vient à soupçonner son voisin qui a tout du suspect idéal. La colère monte, les indices se multiplient à l'image de tous ces « h » « ache » « haches » qui petit à petit envahissent les images de Sébastien Touache et le texte de Sylvain Alzial. Le bûcheron s'acharne jusqu'à trébucher sur sa hache qu'il avait oublié de ranger. Un album drôle et malin autour d'un quiproquo.
- Comment rallumer un dragon éteint ? :
Voici une liste de conseils pour rallumer un dragon qui aurait perdu sa flamme : Secoue-le par la queue, fais du trampoline sur son ventre, chatouille- le sous les pattes... rien ? Mets-le en colère, titille sa jalousie... toujours rien ? Colle lui de fausses flammes... C'est pire, il se couche sur le flanc, carrément déprimé. Aïe aïe aïe ! Alors dis-lui que tu l'aimes comme il est, même éteint, même froid, et qu'il sera toujours ton dragon à toi. Et là, tu lui colles un bon gros bisou bien mouillé. Tu verras, c'est magique !
- Monsieur Emile et Petit Tom :
Petit Tom aimerait que Monsieur Émile joue avec lui, mais celui-ci préfère lire. Petit Tom commence à dessiner. Des boucles, et encore des boucles. Son dessin grandit, grandit… jusqu'à sortir de la feuille et attirer l'attention de Monsieur Émile.
- La dispute de Tito et Pepita :
Tito et Pépita vivent de chaque côté d'une rivière, et ne peuvent pas se voir en peinture. Chaque jour, ils se croisent sans se saluer et ruminent leur antipathie. Un beau jour, Tito a une idée : il écrit un affreux poème à sa voisine d'en face. Piquée au vif, Pépita met au point sa riposte, et la guerre est déclarée. Dès lors, ils s'échangent chaque jour des poèmes plus empoisonnés dans une escalade survoltée. Mais un matin, Tito ne trouve pas de poème devant sa porte. D'abord persuadé d'avoir triomphé, sa suffisance se change peu à peu en inquiétude. Et s'il était arrivé quelque chose à Pépita ? A partir de 3 ans.
- Le garage de gustave :
Bienvenue chez Gustave, le champion des garagistes ! Chez lui, rien ne se perd et tout sert ! Surtout quand il s'agit de venir en aide aux copains ! Gustave est un infatigable bricoleur touche-à-tout. Chaque matin de bonne heure, il rejoint son garage, où défilent bientôt, les uns après les autres, tous ses amis et leurs soucis : Rico a mal au dos, Madame Royal a trop chaud, Arthur a besoin d'eau... Mais pas de panique : Gustave a la solution à tous les problèmes ! Un vieux scooter usagé, une baignoire en morceaux ou un frigo KO et hop, notre roi du recyclage inaugure des véhicules sur mesure, pour le plus grand bonheur de ses proches !
- Le dernier poisson :
Aujourd'hui, Grand-Père Abou pêche avec ses deux petits ours Chiamaka et Kekou. Quand soudain, BINGO ! « Ça y est ! Je sais ce qu'on va manger ce soir ! » crie Chiamaka. Mais la mer n'est pas comme d'habitude. Les trois ours plongent pour voir où se cachent les poissons. Misère, il n'y a plus rien du tout… La mer est vide. « On a pêché le dernier poisson », annonce Grand-Père Abou aux villageois.
- Le cochon magique :
En le voyant passer le groin par sa fenêtre, un beau matin, Josette l’a tout de suite su : c’est un cochon magique, il exauce les rêves. Difficile d’en convaincre les autres. Un lapin le trouve sale, un chat le trouve nauséabond, un chien le trouve bête, ce qui ne les empêche pas de monter sur son dos et d’accepter de partir à l’aventure avec Josette et son cochon. Quand ils finissent par arriver à la ville, et, entraînés par la foule, montent sur la scène du théâtre, chacun s’aperçoit que son rêve fou est en train de se réaliser. Merci qui ?
- Un bout de mer :
Ali retrouve son arrière grand-mère tous les soirs. Ils dégustent des dattes et scrutent la nuit étoilé ensemble, sur le toit de la maison familiale. Mais Ali voit bien qu'elle éprouve de plus en plus de difficultés. Alors un soir, il lui pose la question : - Dis, grand-grand-mère, as-tu réalisé tous tes rêves ? Après réflexion, la grand grand-mère lui répond : - Je crois que j'ai réalisé tous mes rêves de petite fille et de femme. Sauf... - Sauf ? Sauf celui de voir la mer. J'aurais pu, ce n'est pas si loin, tout au plus à deux journées de marche. Mais j'ai toujours remis à plus tard et, à présent, mes pauvres jambes ne pourraient plus m'y mener. Ni une, ni deux, Ali décide de partir un seau à la main trouver la mer et lui en ramener un petit bout. Deux jours de marche plus tard, il est devant le Grand Océan. Il remplit son seau et repart vite trouver sa grand grand-mère. Il est bientôt dans ses bras de nouveau... Dans le seau, il ne reste pus que quelques gouttes de mer. Ali est déçu. Mais la vieille femme fait rouler entre ses doigts l'une des gouttes et se met à pleurer. - Oh Ali, c'est l'un des plus beau jour de ma vie ! Aussitôt, Ali oublie sa déception et laisse place à la joie. Et tous les soirs, sur le toit, devant les étoiles, il lui raconte la mer...
- Les fantômes ça n'existe pas! :
Quand nous sommes arrivés dans notre nouveau quartier, Maman m'a demandé de lui faire une promesse. J'ai dû jurer de ne jamais, au grand jamais, mettre les pieds dans la vieille maison au coin de la rue. "Elle est hantée", a-t-elle murmuré...
- Nian Shou, le monstre du Nouvel An chinois :
Depuis toujours, quand la lune annonce l'arrivée du printemps, tous ici, quittent le village pour passer la nuit terrés dans les champs. Car, chaque année, c'est le moment que choisit Nian Shou, le démon – tout crochu-poilu – du Nouvel An, pour sortir de son trou. Seulement cette année, Mme Fang est trop vieille pour aller se cacher...
- Noël pour tous :
Cette nuit, le Père Noël est très occupé ! Car c'est la nuit de Noël ! Celle où tout le monde reçoit le cadeau de ses rêves... Euh... Tout le monde, vraiment ? Préparer le traîneau, vérifier les listes de cadeaux et surveiller la météo. Pour le Père Noël, cette nuit est synonyme de tout sauf de repos. Qui plus est lorsque cette tournée du tour du monde s'avère riche en péripéties, fantaisies et acrobaties ! Heureusement, à son retour, le Père Noël découvrira le plaisir d'être à nouveau un enfant... à qui l'on pense tendrement... mais chut, c'est un secret qu'il ne faut surtout pas révéler ! Porté par un trait tout en finesse et en poésie, un conte de Noël frais comme la neige réalisé par Antoine Guilloppé, un auteur jeunesse parmi les plus talentueux de sa génération !
- Ma rentrée colère :
Loïc est trisomique 21, non ce n'est pas une maladie. Tri veut dire trois, et zomique ça ressemble à comique. Le plus beau jour de sa vie c'est lorsque Loïc est rentré à l'école. Et puis il y a eu le CP... sa rentrée colère. Une histoire touchante qui traite de cette anomalie que les autres regardent parfois avec des yeux de dragons
- Les petites patates - Vite, vite, vite ! :
Vite, il faut avaler son petit déjeuner ! Vite, il faut s'habiller ! Vite, il faut aller à l'école !Les petites patates ont beau faire de leur mieux, il faut toujours aller plus vite ! Mais Petite Patate Verte, elle, est bien décidée à prendre son temps... L'observation à la loupe d'une bande d'enfants de maternelle, un regard tendre et drôle sur l'enfance et une satire sans méchanceté du monde des adultes.
Nummer 12491
Zurück zur vorherigen Seite Neue Abfrage durchführen Zurück zum Hauptmenü

ERLÄUTERUNGEN

über die Signatur finden Sie das Dokument im betreffenden Regal in der Bibliothek.

Klicken Sie auf einen Autor, um alle Dokumente dieses Autors zu erhalten, auf eine Notation für alle Bücher der gleichen Standorteinteilung, auf ein Schlagwort für Dokumente zum selben Thema oder auf eine Reihe, für alle Dokumente die zur gleichen Reihe gehören.