Logo

CIDOC
Boulevard de Grancy 29
1006 Lausanne
021 614 03 00
VOLLSTÄNDIGE DOKUMENTKARTE(N)
Titel
Barbara [Enregistrement vidéo] / Christian Petzold
Standort Libre-accès
Notation VIOLENCE - JUSTICE - CULPABILITÉ - RACISME - MIGRATION - EXCLUSION SOCIALE Signatur DVD-23C-60
Typ DVD Kategorie Drame
Autor(en)
PETZOLD, Christian
Verlag Zürich : Pelicanfilms : Look Now!, 2012
Format 1 DVD-vidéo (107 min.) + 1 livret ([24] p.)
Fussnoten Langue: allemand. Choix des sous-titres: français, anglais, allemand.
Verfügbarkeit
1 Exemplar(e)

disponibilitéExemplar verfügbar
Dauer der Ausleihe: 14 Tage


Dokument reservieren
Schlagwörter
Allemagne démocratique
mode de vie:choix
relation humaine
relation soignant-soigné
mensonge
Allemagne (République démocratique):Ministerium für Staatssicherheit
amour
surveillance politique
dénonciation
Zusammenfassung Eté 1980. Barbara est chirurgien pédiatre dans un hôpital de Berlin-Est. Soupçonnée de vouloir passer à l’Ouest, elle est mutée par les autorités dans une clinique de province, au milieu de nulle part. Tandis que son amant Jörg, qui vit à l’Ouest, prépare son évasion, Barbara est troublée par l’attention que lui porte André, le médecin-chef de l’hôpital. La confiance professionnelle qu’il lui accorde, ses attentions, son sourire. Est-il amoureux d’elle ? Est-il chargé de l’espionner ?
Un film classique, rigoureux, avec peu de dialogues et une esthétique qui laisse bien percevoir la pesanteur de la société est-allemande. Si les relations sont lourdes et tendues en raison de la surveillance de la Stasi et de la délation généralisée (on ne peut croire personne et il faut sans cesse feindre), de belles traces d’humanité et d’engagement envers les cabossés de la vie permettent aux deux personnages principaux de trouver dignité, un sens à leur vie, puis l’amour. Se pose alors pour Barbara la question de son choix de vie : fuir ou rester ? D’un côté l’absence de liberté, le contrôle social, la méfiance, la dissimulation, la prostitution, de l’autre l’Occident rêvé où on trouve de tout et où elle pourra faire la grasse matinée parce qu’elle n’aura plus besoin de travailler - ce qui ne va pas précisément dans le sens de la libération de la femme. A part quelques courtes scènes (contrainte d’une patiente marginale à l’hôpital, fouille corporelle), la violence physique est peu présente. C’est surtout la violence psychologique qui est évoquée. On pourra également être surpris par la forte consommation de cigarettes par les médecins, notamment à l’hôpital, mais cela est un signe des temps. Quelques connaissances du contexte historique sont utiles à la bonne compréhension du film.
(www.filmages.ch)
Nummer 7016
Zurück zur vorherigen Seite Neue Abfrage durchführen Zurück zum Hauptmenü

ERLÄUTERUNGEN

über die Signatur finden Sie das Dokument im betreffenden Regal in der Bibliothek.

Klicken Sie auf einen Autor, um alle Dokumente dieses Autors zu erhalten, auf eine Notation für alle Bücher der gleichen Standorteinteilung, auf ein Schlagwort für Dokumente zum selben Thema oder auf eine Reihe, für alle Dokumente die zur gleichen Reihe gehören.