Logo

CIDOC
Boulevard de Grancy 29
1006 Lausanne
021 614 03 00
DOCUMENTS DETAILLES
Titre
Dieu pour penser. 4, Le cosmos / Adolphe Gesché
Lieu Libre-accès
Indice APPORTS ET FONDEMENTS Cote 4-100-160/4
Type Livre Catégorie Livre
Auteur(s)
GESCHE, Adolphe
Editeur Paris : Les Éd. du Cerf, 1994
Format 206 p. ; 22 cm
Notes Index des auteurs cités
ISBN-ISSN 9782204050418
Disponibilité
0 exemplaire(s)

disponibilitéExemplaire non disponible

Date de retour prévu: 15.06.2018
Durée du prêt: 30 jours


Réserver ce document
Matières
création (théologie)
théologie:cosmologie
théologie naturelle
nature:philosophie
univers:philosophie
univers:théologie
Résumé Nous aspirons à un nouveau rapport avec la nature. Qui ne serait plus celui de la seule maîtrise, inaugurée par les temps modernes, où l'homme se croyait tous les droits, « maître et possesseur du monde » (Descartes). On parle de « nouveau contrat » (Michel Serres), de « nouvelle alliance » (Prigogine). Bien des scientifiques et des philosophes commencent donc de s'y employer. La théologie, dans la présente série « Dieu pour penser », aurait-elle sa place en cette recherche commune : « Dieu pour penser le cosmos » ? L'hypothèse est que, à condition d'être entièrement revisité, le vieux mot de « création » peut réserver à quiconque d'étonnantes surprises. L'idée de Dieu, mais pourvu que son sort ne soit plus lié aux concepts de causalité et d'explication, voudrait suggérer ici qu'une transcendance (quelle qu'elle soit) peut paradoxalement aider à sauver et à respecter l'immanence. Et une immanence heureuse. L'homme est un être qui a éminemment besoin d'un lieu et d'un espace où il trouve connivence. Or la science d'aujourd'hui est en train de redécouvrir la nature, comme une nature inventive et créatrice. Disparaît le thème du désenchantement du monde. On propose ici une théologie réconciliée avec le cosmos et y voyant même un lieu de salut ; qui ne soit pas en retard avec ce rendez-vous où, avec le sort de la planète, se décide peut-être le nôtre ; et qui, nulle suggestion n'étant jamais de trop pour penser, apporte sa part, une part peu entendue, encore que perçue dès les confins par le vieil Héraclite, du patrimoine de son intelligibilité : la création comme « jeu et risque de Dieu ».

Table des matières

- Introduction

- Chapitre premier : Cosmologie et anthropologie
- Pourquoi souhaiter une théologie du cosmos ?
- Le sort de Dieu, tout d'abord
- Le sort de l'homme, ensuite
- Le sort du cosmos, enfin
- Où découvrir les besoins d'une théologie du cosmos ?
- Problématiques anciennes
- Requêtes nouvelles
- Comment organiser une théologie de la création et du cosmos ?
- Le Dieu de la création
- Le cosmos de l'homme

- Chapitre II : Un cosmos à réenchanter : Dieu est-il horloger ?
- Contempler la création pour elle-même
- Le monde est-il une horloge ?
- La causalité en cause
- Une thèse nouvelle sur la causalité divine
- Création et cocréation

- Chapitre II : Notre terre, demeure du logos
- La conquête d'un concept théologique
- L'identité de la terre de Dieu
- La sauvegarde théologale de la terre
- La pré-réservation de notre destinée "logique"

- Chapitre IV : Un monde réenchanté. Dieu joue-t-il aux dés ?
- Une science réenchantée
- L'homme dans le cosmos
- Dieu joue-t-il aux dés ?
- Un cosmos construit sur l'éthique ?
- La création comme jeu
- La création risquée ?
- Cosmos et logos
- La création comme acte de foi

- Chapitre V : Un secret de salut caché dans le cosmos
- Un prescrit de raison
- Un prescrit de foi
- Les leçons de la science
- Les leçons de la Rédemption
- Les leçons de la création
- Un prescrit de salut
- Un logos salutaire d'espace
- Un logos salutaire de "pathétique"
- Un logos salutaire de capacités
- Un logos salutaire de tiers "a-thée"
- Conclusion : Un logos salutaire de gloire

- Index des auteurs cités

- Table des matières

Biographie de l'auteur

Adolphe Gesché (1928-2003) était prêtre du diocèse de Malines-Bruxelles. Licencié en philosophie et lettres, docteur et maître en théologie (Louvain), il a mené sa carrière de professeur à l'Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve. La plus grande part de ses recherches porte sur la question de Dieu. Dans la série "Dieu pour penser", fruit de toutes ses années de recherche et d'enseignements, le père Gesché présente une synthèse personnelle et originale qui fait droit à toutes les questions essentielles de la théologie. Rigoureux dans sa démarche, soucieux de dialoguer avec la culture de son temps, le père Gesché laisse une œuvre limpide et forte. Son érudition et la clarté de son écriture le recommandent comme un maître sûr à qui veut découvrir ou approfondir la théologie catholique.
Numéro 9908
Retour à la page précédente Effectuer une autre recherche Retour à la page d'accueil

EXPLICATIONS

La cote indique où se trouve le document dans la bibliothèque.
Cliquez sur un auteur pour voir tous les documents du même auteur, sur l'indice pour voir les documents rangés sur le même rayon, une matière pour voir les documents traitant du même sujet ou une collection pour voir d'autres documents appartenant à la même collection.