Logo

CIDOC
Boulevard de Grancy 29
1006 Lausanne
021 614 03 00
DOCUMENTS DETAILLES
Titre
Dieu pour penser. 2, L'homme / Adolphe Gesché
Lieu Libre-accès
Indice APPORTS ET FONDEMENTS Cote 4-100-160/2
Type Livre Catégorie Livre
Auteur(s)
GESCHE, Adolphe
Editeur Paris : Les Éd. du Cerf, 1993
Format 160 p. ; 22 cm
Notes Index des auteurs cités
ISBN-ISSN 9782204047364
Disponibilité
0 exemplaire(s)

disponibilitéExemplaire non disponible

Date de retour prévu: 15.06.2018
Durée du prêt: 30 jours


Réserver ce document
Matières
homme (être humain):théologie
homme (être humain):création (théologie)
anthropologie théologique
Résumé Depuis toujours, pour se comprendre, l'homme est allé frapper à la porte des dieux. Après tout, n'est-ce pas au fronton d'un temple, à Delphes, que figurait le fameux prescrit humaniste : Homme, connais-toi toi-même. Pour le deuxième livre de sa série « Dieu pour penser », l'auteur a voulu montrer, pour aujourd'hui, ce que l'idée de Dieu peut apporter « pour penser l'homme ». Anthropologie théologale, qui cherche à comprendre l'homme par en haut, persuadé que rien n'est de trop pour en déchiffrer la somptueuse énigme. Certes, depuis M. Merleau-Ponty, grand est le soupçon que l'homme meure au contact de l'Absolu. Est-ce si vrai ? Ne peut-on penser que Dieu et l'homme s'intersignifient ? On aurait là le principe d'une autre sémantique de l'homme, où celui-ci, loin d'être condamné à une dictée qui d'avance le définirait, aurait mandat d'un être créé créateur, ayant de plein droit vocation et devoir d'invention. L'homme serait ainsi, seul de toute la création, celui qui est appelé à ratifier son être (Maïmonide). Mais non point dans la tautologie, qui, comme Narcisse, risque de le fermer sur lui-même et à lui-même, mais dans le bienfait de l'altérité, candidat à l'infinité de l'être, comme aussi au droit et au devoir d'être heureux. Pourquoi ne pas penser alors que l'affirmation de Dieu, loin de déprimer l'homme, le confirme dans son humanité ? Dieu est ici présenté comme la preuve de l'homme. N'était-ce pas déjà en faveur de l'homme, soustrait au hasard, que Platon sollicitait d'introduire le dieu dans la création ? Et que, plus près de nous, Hannah Arendt pensait que la question de l'homme n'est pas moins théologique que la question de Dieu. Nulle surenchère ici, mais simple et confiante proposition, bouteille jetée à la mer.

Table des matières

- Introduction

- Chapitre premier. L'homme et son énigme

- Chapitre II. La théologie comme discours l'homme
- La théologie parle-t-elle de l'homme ?
- Parlant de l'homme, de quel homme parle la théologie ?
- Le discours du muthos
- Le discours du logos
- Le discours de l'éthos-foi
- Parlant de l'homme-parlant-de-Dieu, comment la théologie en parle-t-elle ?
- Deux préalables
- Le discours de la théologie sur l'homme
- Fonction de la théologie de cette foi

- Chapitre III. L'homme créé créateur
- Une cosmo-logique de la création
- Une théo-logique de la création
- Une logique de la création
- (Au commencement, Dieu) créa (le ciel et la terre)
- (Au commencement, Dieu créa) le ciel et la terre
- Une anthropo-logique de la création
- Créé créateur à l'égard du cosmos
- Créé créateur à l'égard de lui-même
- Créé créateur à l'égard de Dieu
- Conclusion

- Chapitre IV. Dieu, preuve de l'homme
- L'homme en quête de son identité
- La proposition de Dieu
- La réponse de l'homme

- Chapitre V. L'homme, un être pour le bonheur
- Au bonheur de la création
- Au bonheur de Dieu
- Au bonheur de l'homme
- Au bonheur du moi
- Au bonheur de la preuve

- index des auteurs cités

- Table des matières

Biographie de l'auteur

Adolphe Gesché, né en 1928 à Bruxelles, prêtre diocésain (diocèse de Malines et Bruxelles), docteur et maître en théologie (Louvain), professeur à la faculté de théologie de l'Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve, est particulièrement soucieux d'une théologie en dialogue avec la culture. Il est président de la Société théologique de Louvain (STL, Louvain-la-Neuve) et membre de l'Académie des sciences religieuses (AISR, Bruxelles), de l'Association européenne de théologie catholique (AETC, Tübingen), et de la commission théologique internationale (Rome). Il a déjà publié dans sa série le volume 1 : Le Mal (1993).
Numéro 9905
Retour à la page précédente Effectuer une autre recherche Retour à la page d'accueil

EXPLICATIONS

La cote indique où se trouve le document dans la bibliothèque.
Cliquez sur un auteur pour voir tous les documents du même auteur, sur l'indice pour voir les documents rangés sur le même rayon, une matière pour voir les documents traitant du même sujet ou une collection pour voir d'autres documents appartenant à la même collection.