Logo

CIDOC
Boulevard de Grancy 29
1006 Lausanne
021 614 03 00
DOCUMENTS DETAILLES
Titre
Est-ce que Dieu pardonne à tout le monde ? : la puissance de l'amour : [cahier de l'enfant] / [sous la dir. de Monseigneur Stanislas Lalanne]
Lieu Libre-accès
Indice MANUELS CATÉCHISTIQUES Cote 10B-003-112/11/2
Type Livre Catégorie Livre
Auteur(s)
LALANNE, Stanislas dir.
Editeur Montrouge : Bayard, 2014
Format 39 p. : ill. ; 20 cm + (2 cartes "Mes cartes prière" ; 1 dépliant "Ma grande BD" ; 1 livret "Mes récits de paraboles", 22 p. ; 1 livret "Mon carnet de Réconciliation", p. 19 p.)
Collections
Et qui donc est Dieu? ; 11. La catéchèse des 8-11 ans
Notes Catalogué d'après la couv.



ISBN-ISSN 9782747043120
Disponibilité
disponibilitéExemplaire réservé
Durée du prêt: 30 jours


Nombre de réservations: 1
Réserver ce document
Matières
pardon
Dieu:pardon
Dieu:miséricorde
Joseph (patriarche):frères
amour des ennemis
Gauguin, Paul:Le Christ jaune (peinture)
parabole:fils prodigue
parabole:fils prodigue:iconographie
Rembrandt:Le Retour du fils prodigue (peinture)
pardon:sacrement
Kim Phúc
parabole:brebis égarée
Résumé Nous sommes tentés de penser que tout n’est pas pardonnable. Nous en faisons d’ailleurs l’expérience lorsque nous avons du mal à renouer une relation avec quelqu’un qui nous a gravement offensé. Mais la justice de Dieu n’est pas forcément celle des hommes. Alors que ces derniers s’arrêtent souvent à ce qui fait obstacle à la vie, Lui veut la garder à tout prix. De nombreux récits bibliques illustrent cet appel à aimer au-delà des ruptures d’alliance. Le Christ en croix, lui-même, se tourne vers Dieu au moment de mourir en s’écriant : « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. » Comment ne pas se laisser toucher par ce désir incroyable de pardon ? Il est le signe de la puissance d’amour de Dieu qui n’en finit pas d’espérer en l’homme. Pardonner, ce n’est pas oublier ni effacer l’acte commis, c’est croire qu’une vie est possible envers et contre tout. Par le sacrement de réconciliation, nous sommes tous comme le fi ls cadet de la parabole : les bras ouverts de ce même père lui offrent toujours la possibilité du retour. Quelle joie partagée alors ! Quelle libération !
Déplacement
Le pardon n’est pas un signe de faiblesse, ni la volonté d’oublier. Pour Dieu, un acte, aussi grave soit-il, ne peut détruire définitivement la promesse de vie qui est en tout homme. C’est pourquoi Il offre toujours la possibilité du pardon.
Bayard

Table des matières

- Débat
- Pardonner est-ce toujours possible ?

- La Bible, Parole de Dieu
- Joseph retrouve ses frères

- Débat
- Aimer vos ennemis

- La Bible, Parole de Dieu
- Jusqu'au bout du Pardon

- C'est notre vie
- J'ai besoin d'être pardonné

- C'est de l'art
- L'enfant prodigue : Le retour du fils prodigue, Rembrandt, Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, 1668

- En Église
- Le sacrement du pardon

- C'est notre vie !
- Quelle liberté !

- Témoin du Christ
- Kim Phuc : la force du pardon

- Mon chemin de foi

- En famille
- Pardonner, ce n'est pas si facile ! Parlons-en famille

- Mes cartes prière : Je ne suis pas fier ; Ouvre mes mains ; Je garderai confiance ; Apprends-nous à pardonner
- Ma grande BD : Joseph et ses frères
- Mes récits de paraboles : Deux paraboles de Jésus sur le pardon
- Mon carnet de la Réconciliation






Numéro 9592
Retour à la page précédente Effectuer une autre recherche Retour à la page d'accueil

EXPLICATIONS

La cote indique où se trouve le document dans la bibliothèque.
Cliquez sur un auteur pour voir tous les documents du même auteur, sur l'indice pour voir les documents rangés sur le même rayon, une matière pour voir les documents traitant du même sujet ou une collection pour voir d'autres documents appartenant à la même collection.