Logo

CIDOC
Boulevard de Grancy 29
1006 Lausanne
021 614 03 00
DOCUMENTS DETAILLES
Titre
Faute d'amour [Enregistrement vidéo] / Andreï Zviaguintsev
Lieu Libre-accès
Indice FAMILLE - COUPLE - ENFANTS - FEMMES (DROITS) - ÉDUCATION - IDENTITÉ SEXUELLE Cote DVD-23D-101
Type DVD Catégorie Drame
Auteur(s)
ZVIAGUINTSEV, Andreï
Editeur [S.l.] : Pyramide Vidéo, 2017
Format 1 DVD-vidéo (122 min.)
Notes Choix des langues: russe, français. Sous-titres. français.
Bonus: Entretien avec Andreï Zviaguintsev (26 min.) ; Andreï Zviaguintsev par Xavier Leherpeur, critique de cinéma (9 min.).
Disponibilité
1 exemplaire(s)

disponibilitéExemplaire réservé
Durée du prêt: 14 jours


Nombre de réservations: 1
Réserver ce document
Matières
couple:crise
divorce
enfant:divorce
enfant:souffrance
individualisme
enfant:rejet (psychologie)
technologie de l'information:société (milieu humain)
Résumé Boris et Genia sont en train de divorcer. Ils se disputent sans cesse et enchaînent les visites de leur appartement en vue de le vendre. Ils préparent déjà leur avenir respectif : Boris est en couple avec une jeune femme enceinte et Genia fréquente un homme aisé qui semble prêt à l’épouser. Aucun des deux ne semble avoir d'intérêt pour Aliocha, leur fils de 12 ans. Jusqu'à ce qu'il disparaisse.
Le film montre la violence d'une séparation conjugale. Le couple se dispute en permanence en s'adressant des mots blessants. Ces parents défaillants se désintéressent de leur enfant. Aucun d'eux ne veut obtenir sa garde. Ils sont plus soucieux de refaire leur vie et de s'épanouir personnellement que d'assurer le bien-être de leur petit garçon. Le rejet des parents est susceptible de choquer et d'angoisser les enfants. Quasiment tous les personnages du film sont durs, égoïstes et individualistes. Le film montre comment une mauvaise mère en engendre une autre. Le film est long, le climat lourd et l'atmosphère pesante. A noter quelques scènes de nudité et de sexualité entre adultes consentants. Le film questionne notre monde contemporain rongé par l’individualisme et assujetti aux écrans des téléphones portables et autres tablettes. Il offre également une réflexion sur le divorce et l'enjeu que représente l'enfant. Les relations pesantes entre les personnages et le rejet de l'enfant par ses deux parents en instance de divorce ont conduit à proposer 16 ans comme âge suggéré.
(www.filmages.ch)
Numéro 9746
Retour à la page précédente Effectuer une autre recherche Retour à la page d'accueil

EXPLICATIONS

La cote indique où se trouve le document dans la bibliothèque.
Cliquez sur un auteur pour voir tous les documents du même auteur, sur l'indice pour voir les documents rangés sur le même rayon, une matière pour voir les documents traitant du même sujet ou une collection pour voir d'autres documents appartenant à la même collection.