Logo

CIDOC
Boulevard de Grancy 29
1006 Lausanne
021 614 03 00
DOCUMENTS DETAILLES
Titre
Dieu par la face nord / Hervé Clerc
Lieu Libre-accès
Indice DIEU Cote 4-102-54
Type Livre Catégorie Livre
Auteur(s)
CLERC, Hervé
Editeur Paris : Albin Michel, 2016
Format 312 p. ; 23 cm
ISBN-ISSN 9782226326195
Disponibilité
0 exemplaire(s)

disponibilitéExemplaire non disponible

Date de retour prévu: 02.04.2020
Durée du prêt: 30 jours


Réserver ce document
Matières
Dieu
Dieu:représentation:islam
Dieu:représentation:hindouisme
Dieu:représentation:religions
Dieu:philosophie
Eckhart, Johannes:Dieu
Résumé «Le mot dieu est ambivalent. Il a un adret et un ubac. Une face sud et une face nord. Quand Nietzsche annonce: "Dieu est mort", il fait référence au dieu personnel, bon, jaloux ou miséricordieux, que le croyant prie dans les églises, mosquées et synagogues. C'est la face sud. La face nord, il n'en souffle mot. Elle est abrupte, lisse, vertigineuse, sans filet, sans contour, sans fond, nocturne. C'est elle que nous voyons aujourd'hui pointer à l'horizon. Cela pourrait être le sens, encore caché, de notre modernité»
H.C.
Dans une démarche et un style uniques en leur genre, Hervé Clerc nous invite à un voyage ascendant vers une réalité ineffable et cachée, qui a peu de chose à voir avec le « Dieu » que l'on nie ou confesse habituellement. Depuis toujours, certains mythes, contes ou légendes nous livrent des indices qu'il nous aide à décrypter.

Table des matières

-Prologue
-I- Comment chercher l'éléphant
-1- Histoire d'un roi de l'Hindoustan
-L'aimé universel
- Qui veut trouver des perles doit plonger
- Une critique de M. Bertin
- Bénéfices du yoga
- Provincialisme
- Histoire du roi qui renonce à son royaume
- Samsara et âtman
- Le roi réalise l'âtman
- Il s'en va vers le nord

-2- Philosophie et religion
- Le philosophe sait ne rien faire
- La philosophie, art de l'affût
- Utilisation singulière du mot « philosophie » dans ce livre
- Voir clairement que nous ne voyons pas clair
- La philosophie comme exercice
- L'ardeur
- Un maître exigeant

-II- Quelques indices
-1- L'éléphant nommé « Dieu »
- Étymologie du mot « Dieu »
- Paradoxe de la lumière : pourquoi nous ne la voyons pas
- Elle rend heureux
- La mystique
- Une vision d'Ibn Arabî (comment s'y prendre avec Dieu)
- Le prophète et la charogne
- Étymologie (suite et fin)
- Au fond du trou
- Autres approches du soufisme

-2- L'éléphant nommé « réel »
- Le réel, le vrai, l'un : c'est tout un
- Désaccords sur le réel
- Jean Tirole et Hallâj
- Récapitulons

-III- Existe-t-il seulement ?
-1- Pourquoi Dieu n'existe pas
- Nature sémantique du débat
- Être et existence : une leçon des Grecs
- Notre balourdise
- L'existence incompatible avec l'idée de Dieu

-2- Pourquoi Dieu existe
- Présence
- Là où tu te trouves, c'est la meilleure place
- Absence
- Jacqueline Frié
- Toucher terre

-3- Maître Eckhart : dans le fond et le tréfonds
- La déité : l'à-pic de Dieu
- « Dieu devient et passe »
- Quand on dit : Dieu, déjà il est trop tard : on est dehors
- Condamnation de maître Eckhart : « Il a voulu savoir plus qu'il ne convenait »
- Une loi de la mystique : celui que rien ne retient à la surface tombe dans le fond

-4- Il a déjà été vu
- Le Mithaq, connaissance inaugurale de Dieu
- Lui
- Inégalité mémorielle dans le Phèdre
- Abattage halal
- L'homme qui avait perdu la boule

-IV- Fragment d'éléphant
-1- L'homme relié
- Une citation de Pythagore
- Étymologie du mot « religion »
- L'homme relié : le sentiment qu'il a de son peu d'importance
- Le yoga : union

-2- Fragment numéro un : l'hindouisme
- La Weltanschauung pour toujours
- Les six darshana
- Mots phares
- « Polythéisme » hindou
- Les dieux et le petit fantasme
- Pourquoi il faut lire les Upanishads

-3- Fragment numéro deux : l'islam
- Bruce
- Un aperçu de Claude Lévi-Strauss
- Le jardin-paradis
- « Tout y est »
- Deux « moyens courts » : la Fâtihah et la Shahâdah
- Discernement : furqân
- L'expérience coranique
- Le Coran : son dos, son ventre, son masque
- Le prophète : « Sa nature était le Coran »
- Crise de l'islam

-4- L'expérience insigne
- Un aperçu de René Grousset
- Différences entre islam et hindouisme
- L'unité du réel
- Expérience de l'unité : ses deux aspects, le caractère artificiel d'une telle distinction
- La mort initiatique
- Extinction de l'extinction
- Esseulement
- Imprudence du philosophe

-V- L'éléphant nommé « Cela »
-1- « Tu es cela »
- Souvenir du commandant Massoud
- Double face
- La parole suprême
- Ève
- L'oignon
- Déjeuner au Quartier latin
- L'éléphant nommé âtman : on ne s'en approche pas, on ne s'en éloigne pas, on n'en fait pas le tour

-2- L'éthique : une question de reconnaissance
- Aimer l'autre « comme soi-même »
- L'éthique à huit mille mètres
- L'éthique au bord du Gange
- L'éthique à l'hôpital militaire de Kaboul

-3- Cela ne pose pas de problème
- Le problème du mal
- Il se pose différemment dans l'islam et le christianisme
- Il ne se pose pas dans l'hindouisme
- La solution de Leibniz
- Le tremblement de terre de Lisbonne : « La providence l'a dans le cul »
- Une solution de Michael Lonsdale
- À quoi sert l'âtman ?

-VI- Qui a caché l'éléphant ?
-1- Illusion
- Énigme de l'évidence éclatante
- Ce qu'en dit Shankara
- Mâyâ
- Une réalité sui generis
- Elle nous introduit au cœur du « mystère propre à l'erreur »
- Surimposition
- La corde et le serpent
- Giacometti et les poules
- Trois images : la lune, le miroir, le gant
- Double nœud de Descartes
- Râmânuja et la bhakti

-2- Réalisation
- Le va-et-vient de Dieu
- « Dieu est un réalisateur de toutes choses »
- Une parole d'Issa : «À celui qui a on donnera, à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il n'a pas »
- Artisanat divin

-3- Ti, une syllabe à la peine
- L'illusion est « soutenue » par la vérité
- Les trois syllabes du mot satyam (vérité) sont comme les doigts de la main
- L'illusion (ti) n'est pas isolée
- Elle est accueillie
- Plus de peur alors

-VII- L'éléphant en situation de monopole
-1- L'unique dévorant
- La vision de Rûzbehân
- Le lion a dévoré les cent vingt-quatre mille prophètes
- Tout est masque
- Noms du Dieu impersonnel
- Retour sur Halbj
- Bayezid
- Pourquoi les aveugles ne voient pas l'éléphant

-2- L'unique connaissant
- « Les gens dorment et quand ils meurent, ils se réveillent »
- Dieu dit : « J'étais un trésor caché »
- Aviato
- Le contrepoint
- Grâce au monde, Dieu se connaît lui-même
- Nom divin : al-`Alîm (le connaisseur)
- L' Alcibiade majeur : l'homme ne se connaît que dans le regard d'un autre homme

-3- L'unique agissant
- L'illusion de la pierre lancée dans l'espace
- Une curieuse impression
- L'assassinat du président Kennedy
- La jalousie des dieux
- La tragédie : brèche vers l'unité du réel
- Dieu, causateur universel
- Personne ne tue, personne n'est tué
- L'homme marionnette

-VIII. L'éléphant nommé tout autrement
-1- Deux premières paroles éclatantes
- Paroles verbeuses, paroles éclatantes
- Chateaubriand : plus de rideau
- Un épicier aimait une femme
- La chose même
- Bram Van Velde
- Les Godillots de Van Gogh
- Nom divin dans l'islam : al-Fattâh (le sans cesse ouvrant)
- Dîner avec Charles Juliet

-2- Philippa : troisième parole éclatante
- Le point ouvert
- Avant la déferlante
- L'Esprit
- « Cela fait couler des larmes »
- Accueil
- Nous sommes accueillis !
- Le feu qui terrasse
- La faille s'élargit
- Retour
- « Ce qui cause la chute doit servir à l'élévation »
- Mania
- Récapitulons

-IX- Apparitions furtives
-1- Le désert croît
- Un lieu de désolation
- Plus de combustible
- La phase obscure de l'initiation
- Vingt-quatre maîtres se réunirent
- Désencombrement
- Quelque chose advient
- C'est tout à fait nouveau

-2- Modernité
- Sortir de la pensée close
- Nous, héritiers des Lumières
- Les questions de l'insensé
- « Un autre te ceindra et te conduira où tu ne voudrais pas »
- Encore Giacometti : le défait magnifique

-X- Les yeux ouverts
-1- Méditation
- Méditation sur le zafu
- Méditation généraliste
- La stratégie du miroir
- Emballement
- Se poser
- Le lotus et la goutte d'eau
- Sur la margelle du monde

-2- Le cri
- À Tunis, Ibn Arabi crie comme un sourd

-3- Méditation (suite et fin)
- Nom divin dans l'islam : al-Raqib (le témoin)
- Un hôte singulier
- Son œil comment il le pointe
- À mon tour de l'observer
- Il prend de plus en plus de place
- Entre nous, plus de rideau
- Parabole des deux oiseaux

- Épilogue

- Appendice. Entre les lignes

Biographie de l'auteur

Hervé Clerc est l'auteur de Les choses comme elles sont. Initiation au bouddhisme ordinaire (Folio essais, 2011).
Numéro 11715
Retour à la page précédente Effectuer une autre recherche Retour à la page d'accueil

EXPLICATIONS

La cote indique où se trouve le document dans la bibliothèque.
Cliquez sur un auteur pour voir tous les documents du même auteur, sur l'indice pour voir les documents rangés sur le même rayon, une matière pour voir les documents traitant du même sujet ou une collection pour voir d'autres documents appartenant à la même collection.