Logo

CIDOC
Boulevard de Grancy 29
1006 Lausanne
021 614 03 00
VOLLSTÄNDIGE DOKUMENTKARTE(N)
Titel
Les chapelles de l'Eglise libre vaudoise : histoire architecturale, 1847-1965 / Dave Lüthi
Standort Libre-accès
Notation ARCHITECTURE Signatur 17-101.1-18
Typ Livre Kategorie Livre
Autor(en)
LÜTHI, Dave
Verlag Lausanne : Bibliothèque historique vaudoise, 2000
Format XII, 287 p. : ill. ; 24 cm
Reihe(n)
Bibliothèque historique vaudoise ; 118
Fussnoten Bibliogr. p. 268-273. Index. Avec un catalogue recensant tous les édifices connus que l'Eglise libre a construits ou achetés entre 1851 et 1962, classés chronologiquement
ISBN-ISSN 2884541187
Verfügbarkeit
1 Exemplar(e)

disponibilitéExemplar verfügbar
Dauer der Ausleihe: 30 Tage


Dokument reservieren
Schlagwörter
église (bâtiment):Église libre:Vaud (Suisse):1847-1966
Église libre: Vaud (Suisse):1847-1966
Zusammenfassung L'Église évangélique libre du canton de vaud est fondée en 1847 par 157 pasteurs démissionnaires de l'Église officielle, dite nationale ; ils souhaitent ainsi se libérer de la tutelle de l'État radical, anticlérical et autoritaire. Près de 120 ans plus tard, en 1965, les deux églises fusionnent après une longue phase de rapprochement. Durant son existence, l'Église libre construit près d'une centaine d'édifices ; lieux de cultes, presbytères et bâtiments destinés à l'enseignement. Cet important patrimoine bâti témoigne de l'importance qu'acquiert cette église indépendante dans la vie religieuse du canton de Vaud pendant plus d'un siècle. Fondée sur un important fonds d'archives, cette étude est conçue comme un inventaire exhaustif et analytique de ces réalisations. Souvent modestes, ces édifices reflètent plusieurs influences, architecturales, notamment celle des chapelles indépendantes britanniques, genevoises et neuchâteloises. Les architectes de l'Église libre sont des constructeurs majeurs de l'époque, tels les Lausannois Jules et Henri Verrey et le Genevois Edmond Fatio. Le style des édifices passe d'une grande discrétion, dans les années 1850, à des formes néo-médiévales (après 1861, année de l'inscription de la liberté des cultes dans la Constitution vaudoise) puis à un vocabulaire régionaliste (au tournant du XXe iècle). Durant l'Entre-deux-guerres, plusieurs salles de culte reçoivent des peintures monumentales, dues à LouisRivier, qui participent du mouvement plus général d'introduction des images dans les temples protestants. Malgré leur simplicité apparente, les chapelles de l'Église libre représentent un ensemble cohérent et significatif de l'architecture religieuse vaudoise entre 1850 à 1960. A leur échelle, elles reflètent aussi l'évolution générale de l'architecture religieuse en Europe, en particulier les conflits entre style, fonction et idéologie.

Table des matières

- Préface

- Avertissement et remerciements

- Première partie - Aperçu de l'histoire de l'Église libre vaudoise (1847-1965)
- Réveil
- La fondation de l'Église libre
- Vie de l'Église libre
- Vers la fusion

- Deuxième partie - Contexte de la construction et utilisation des chapelles
- Les salles de culte installées dans des maisons privées
- La propriété des bâtiments
- La construction des chapelles
-I- Le financement des travaux
-II- L'emplacement des chapelles et le choix de la typologie
-III- Le rôle des donateurs dans la construction : l'exemple de William Barbey
-IV- Les architectes
- Samuel Késer - Jules Verrey - Henri Verrey - Edmond Fatio - autres architectes
- La réaffecctation des chapelles

- Troisième partie - Typologie des chapelles
- Les salles de culte des Églises indépendantes
-I- Un modèle anglais ?
- Le manuel de construction de l'Église méthodiste
-II- Principales caractéristiques des premières chapelles indépendantes régionales : quelques édifices de référence - L'Oratoire de Genève - La chapelle de la pelisserie à Genève - Le Temple allemand de La Chaux-de-Fonds
-III- Les chapelles-presbytères

- 1851-1861 : Les premières salles de culte
-I- L'anonymat des "chambres hautes"
- Sainte-Croix et Le Chenit
-II- Les chapelles-presbytères "classiques"
- Château-d'-Oex et Bottens
-III- Une chapelle modèle à Montreux
-IV- La chapelle de Rolle
-V- Lausanne : la première chapelle des Terreaux et la salle de culte de Marterey

- 1862-1868 : L'adoption du style néo-gothique
-I- La chapelle de Morges et son projet néo-gothique
-II- Premières tentatives néo-gothiques
- Les chapelles de Samuel Késer : Vevey, Aigle, Bex et Corsier - Les chapelles de Jules Verrey : Aubonne et Lutry - La chapelle-presbytère d'Echallens
-III- Le choix du style néo-gothique : synthèse

- 1870-1889 : Hésitations typologiques et stylistiques
-I- Les chapelles-presbytères néo-classiques : discrétion et fonctionnalité
- Vers-l'-Église - Ollon - Cully - Granges-près-marnand et Cormoret
-II- Les chapelles-presbytères néo-médiévales
- Moudon - L'Auberson - Cheseux
-III- Les chapelles néo-médiévales
- Avenches - Orbe - Evian - Missy - Yverdon - Vallorbe
-IV- Une chapelle exceptionnelle à Nyon
-V- Eclectisme à Montreux

- 1890 : L'apparition du clocheton
-I- La seconde chapelle des terreaux à Lausanne
-II- L'influence des Terreaux : la chapelle de La Sarraz

- 1891-1914 : L'Église libre et l'architecture régionaliste
-I- Inventer la tradition
-II- Les chapelles de "style suisse"
- Les plans-sur-Bex - Grandson - Begnins
-III- Les chapelles Heimatsil
- Les chapelles de Louis Privat : Valeyres-sous-Rances et Lausanne-Villard - Ballaigues - Les chapelles d'Edmond Duillier - Baulmes et Thonon - Chavannes-près-Renens - Romainmôtier - Payerne - L'Etivaz
-IV- Le néo-régionalisme : un choix stylistique idéologique
-V- Persistance néo-médiévale
- Montet - Ecublens - Lausanne, chapelle de la Pontaise - Saint-Cierges - Avenches - Douvaine - Autres chapelles

- 1920-1965 : Le temps d'un renouveau discret
-I- Les débats autour de l'architecture religieuse dans les années 1930
-II- Les denières chapelles de l'Église libre : tradition et modernité
-III- L'introduction des images dans les chapelles
- L'Église libre et la peinture religieuse : le rôle de Louis Rivier - Lausanne-Terreaux - Lausanne-Villard - Nyon
-IV- La rénovation des chapelles et la nouvelle disposition liturgique
- Vevey - Bex - Grandson - Corsier - Morges - Aigle - Montreux - Aubonne

- Les presbytères
- Nyon - Corsier - La maison du concierge de Morges

- Les bâtiments destinés à l'enseignement
-I- La faculté de théologie libre des Cèdres
-II- École dans la mouvance libriste
- L'École Vinet - L'École supèrieure de jeunes filles de Morges - Le collège Galliard

- Conclusion

- Catalogue
- Table des abréviations
- Source et bibliographie
- Index
- Crédit photographique

Biographie de l'auteur

Dave Lüthi, né à La Chaux-de-Fonds, est licencié ès lettre de l'Université de Lausanne ; il travaille comme historien de l'art indépendant. Spécialisé dans l'étude de l'architecture régionale des XIXe et XXe siècles, il a entrepris ce travail de recherche en 1996, soutenu en particulier par la section des Monuments historiques du canton de Vaud et par la Fondation des biens des Églises libres.
Nummer 11071
Zurück zur vorherigen Seite Neue Abfrage durchführen Zurück zum Hauptmenü

ERLÄUTERUNGEN

über die Signatur finden Sie das Dokument im betreffenden Regal in der Bibliothek.

Klicken Sie auf einen Autor, um alle Dokumente dieses Autors zu erhalten, auf eine Notation für alle Bücher der gleichen Standorteinteilung, auf ein Schlagwort für Dokumente zum selben Thema oder auf eine Reihe, für alle Dokumente die zur gleichen Reihe gehören.